dimanche 2 octobre 2011

La vague et l'océan (Jeff Foster)


Seule la vague parle. L’océan reste silencieux : il n’a rien à dire. Il « n’existe » pas, car il ne peut « sortir de lui-même », il ne peut se séparer en aucune manière.


Imaginez une vague dans un océan. La vague se dit à elle-même : « Je suis séparée de l’océan ». Elle se croit et  s’expérimente comme existant séparément de l’océan. Elle croit qu’elle est née en tant  qu’entité séparée et qu’elle mourra un jour.
Elle a une histoire d’un passé et d’un futur, elle peut parler de ses expériences passées, ses succès, ses échecs, ce qu’elle a accompli, ses espoirs, ses regrets et ses peurs.
Et de milliers de façons différentes elle passe sa vie à chercher : chercher l’amour, l’approbation, le succès ou l’illumination spirituelle, et ce qu’elle recherche vraiment, bien sûr, c’est l’océan. Pourtant la vague est déjà l’expression parfaite de l’océan – elle l’était depuis le tout début. L’océan s’exprime au travers de toutes ces vagues apparemment différentes. L’Un s’exprime, au travers du « multiple », même si en réalité, le « multiple » n’est pas séparé de l’Un.
Aucune vague ne peut être une autorité.
Aucune vague de l'océan ne peut transcender l'océan - car elles sont seulement l'expression de l'océan.
Une vague qui prétend avoir transcendé l'océan ou être allé au-delà de l'océan, n'est toujours qu'une vague qui fait certaines déclarations.
Toutes les vagues sont égales en essence : elles sont eau.




"La vie est l'autorité, et tous les systèmes de croyances s'effondrent face à elle."




Source :  3e Millénaire

Liens :     1    2    3    4    5